Néot Kdumim (l’écologie dans la Bible)

En ce temps de Hanoukka , nous remettons nos deux pieds sur la terre d’Israel. Nos fêtes sont agricoles et saisonnières.

L’huile d’olive, le symbole de l’olivier……

En terre d’Israel, il est facile de suivre le printemps, nous avons tout à notre disposition. Ouvrons le Cantique des Cantiques (II,10-13) avec les commentaires de Nogah Reuveni, un des promoteurs de Neot Kdumim, ce temple de l’écologie biblique et talmudique.

« Lève-toi mon amie, ma belle et viens

Car voici, l’hiver est passe

La pluie a cesse et s’en est allée »             C’est la  fin du mois d’Adar (environ mars)

 

« Les nitsanim (fleurs) paraissent sur la terre

le temps de chanter zamir(oiseau) est venu »   Nous voila a la mi- Nissan (~avril)

« Et la voix de la tourterelle se fait entendre

 dans nos campagnes » ( le chant nuptial du mâle (début du mois de yaar = ~mai)

« Le figuier embaume ses fruits

et les vignes en fleurs

exhalent leur parfum »…  (fin du mois de yaar = mai)

 

Nous avons là un calendrier qui cite les événements de la saison, il suffit d’être à l’écoute de la nature, ce qui fut, on ne peut plus normal pour nos ancêtres.

Nous qui venons de Paris, New York ou Moscou, pouvions- nous vraiment comprendre le printemps en Israel ?

Maintenant cela est à notre portée.

Le parc de Neot Kdumim nous attend qui nous éclaire sur l’écologie biblique.